Les longs museaux...

Espace de discussion autour de notre animal préféré: le Colley

Les longs museaux...

Messagede Lou le Mer 25 Mai 2016 12:18

Bonjour à tous et merci à Patrick de m'avoir permis d'accéder au forum :)

Des chiens, des chats et des livres, voilà qui suffit à mon bonheur.
Et puis le colley entré dans ma vie il y a 25 ans, mes enfants petits ont appris à marcher en s'accrochant à leurs poils. Comme on dit, colley un jour, colley toujours : ça s'est bien sûr vérifié. J'ai eu d'autres chiens que j'ai aimés de tout coeur mais rien à faire, le colley, en plus de sa vive et fine intelligence, sa gentillesse, son écoute, sa sensibilité, a quelque chose en lui qui vous touche en plein coeur, cette façon de vous deviner mieux que vous-même, il y a une telle proximité mentale que je n'ai jamais rencontrée à ce point chez d'autres chiens.

Même si je suis chaque fois triste et consternée de voir ce que les colleys deviennent et ce qu'on en fait... des chiens dénaturés, sophistiqués, hypertypés, des caricatures de colley au look de chow chow, qui n'ont plus rien à voir avec le colley cher à mon coeur. Je l'ai encore constaté récemment sur des groupes facebook consacrés aux colleys sur lesquels je m'étais inscrite croyant trouver des personnes ayant la même vision du colley que moi, avec l'envie de proposer des balades à plusieurs, mais je me suis fait éjecter lorsque j'ai évoqué ces dérives et mon désarroi de voir à quel point on avait oublié que le colley est un chien de berger, de travail, un chien rustique et non un chien de salon ou une potiche de jardin...
J'ai vu avec soulagement que d'autres personnes ici avaient le même genre de réflexion, c'est d'ailleurs ce qui m'a donné envie de m'inscrire, le fait aussi que les infos et renseignements donnés soient très pertinents.

Donc, je vis avec deux colleys :)
Nobu [nobou] mâle de bientôt 4 ans, non LOSH mais peu importe, je l'ai choisi car ses parents correspondaient au colley "ancien type", au look de "Lassie" de mon enfance, qui m'avait tant fait rêver. Il est grand, 74 cm, très altier, très sportif aussi sous ses airs d'aristochien. Le chien de ma vie.
Et puis Nala, femelle de 2 ans, que je n'attendais pas du tout, venant d'un petit élevage familial abject, une rescapée de l'enfer que j'ai d'abord recueillie puis finalement adoptée. Elle a le type du colley actuel sans pour autant être trop hypertypée. C'est une boule d'énergie, très farceuse et jouette, elle a l'art de dérider son copain qui se complaît un peu trop dans ses faux airs hautains et de l'entraîner à faire les 400 coups, elle est le rayon de soleil de la maison. Ils sont mes amis, mes compagnons de vie, de tous les instants, et c'est tout ce qui m'importe.

Vivant dans les Ardennes belges et adepte de randonnées, mes chiens sont donc des campagnards, de grands randonneurs tout terrain, ivres de grands espaces et de liberté, adorent chasser le mulot, nager dans les rivières, courir dans les flaques boueuses ou les hautes herbes. Ils font de l'agility avec les éléments naturels, des jeux de pistage et de recherche et ils adorent ça. Ils ne sont jamais en laisse, je les ai éduqués comme ça, selon la "méthode" Chiens Libres (c'est plus une philosophie qu'une méthode) et ma foi, leur écoute est terrible.
Récemment, j'ai pu découvrir avec un plaisir immense leurs aptitudes innées de chiens de berger lorsqu'on s'est trouvé devant un troupeau de moutons échappés de leur pâture. Pas besoin de leur faire un dessin, ils ont compris de suite ce qu'il fallait faire. De façon un peu trop désordonnée certes car très excités par cette activité inédite mais ô combien passionnante mais n'empêche, ils ont réussi à rassembler les moutons et les ramener dans leur pâture. Et moi je suis restée marquée par cet épisode où j'ai vu mes chiens sous un autre jour, tellement heureux et dans leur élément que je me suis dit "voilà, c'est tellement ça, des colleys...". Le proprio des moutons qu'on avait prévenu histoire de réparer la clôture, très content de leur aide et tout étonné de voir des colleys faire le job de son border collie, nous a même proposé de réitérer l'expérience!

Nobu revient de loin, il a eu une myasthénie grave peu après son 1er anniversaire, maladie auto-immune neuro-musculaire, probablement due à la vaccination (au rappel à l'âge d'un an). Depuis, il n'a plus été vacciné. Tout ce qui touche au système immunitaire est proscrit ou à prendre avec d'énormes précautions pour que ça ne ravive pas sa maladie, en rémission depuis un an après un long traitement au Mestinon. Cela concerne aussi les vermifuges et les anti-parasitaires. Mais j'en parlerai dans la rubrique adéquate car ça pose quelques soucis.

Merci pour votre lecture :)
et désolée pour le pavé :oops:

Image
Lou
 
Messages: 21
Inscription: Mar 24 Mai 2016 10:35

Re: Les longs museaux...

Messagede Patrick le Mer 25 Mai 2016 22:53

Bonjour Lou,

Le pavé, quel pavé? Le pavé dans la mare?
Bienvenue dans le monde des gens normaux.!
Vous avez essayé d'approcher des gens qui aiment le colley…. Mais le leur, uniquement. Aucun autre.
Ici, nous aimons tous les colleys: petits grands, gros, blancs, sans poils, ou avec..
Qu'ils soient d'ici, ou d'ailleurs, peu importe, nous les aimons pour ce qu'ils sont.!
Et vous allez en contenter quelques-un(e)s.
Quand Christiane et Catherine liront votre long message, elles seront aux anges.!
Félicitations pour tout ce que vous faites avec vos chiens. Ils sont superbes.
Patrick
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Administrateur du site
 
Messages: 991
Inscription: Ven 15 Aoû 2008 15:22

Re: Les longs museaux...

Messagede Christiane le Jeu 26 Mai 2016 00:12

Oui Patrick, tu as raison, je suis heureuse de lire ce super pavé. :D Je vais aussi dans votre sens depuis de nombreuses années Lou, quitte à m'attirer les foudres, mais qu'importe. J'ai mes convictions aussi. J'ai beau faire des efforts parfois, le colley français n'est pas ou plus à mon goût. Totalement dénaturé Je ne le reconnais plus. Heureusement FB me montre les merveilles qui se font à l'étranger. Je prêche aussi pour ma paroisse comme on dit, car grâce à Catherine et d'autres personnes, j'ai à présent la collie de mes rêves qui vient de Suisse. Où aurais-je pu trouver une telle morphologie en France ? Après, d'autres aimeront le colley chow-chow. Des personnes diront qu'il en faut pour tous les goûts. Certes. Mais le standard de la race étant ce qu'il est, on ne devrait pas voir de tels chiens. Et que dire souvent des caractères, des allures, des couleurs et j'en passe. Alors Lou, bienvenue au club des personnes qui aiment comme vous le "collie" que l'on dit "classique" à présent, enfin, le collie tout court !! Pour ma part, j'ai eu trois chiennes zibelines "classiques". J'ai perdu ma petite dernière il n'y a pas si longtemps. *Aaliyah* est entrée dans ma vie de façon un peu particulière et me voilà repartie pour une nouvelle aventure avec cette superbe petite bleue Helvète, qui a une cousine poil-court à la robe aussi originale :) En tout cas, bienvenue à vous et vos longs museaux sur Collie-Online. Vous y trouverez tout tout sur le collie et surtout des conseils judicieux et des personnes vraiment passionnées par cette race, à commencer par le créateur de ce merveilleux site, Patrick. !! WELCOME LOU .... ;)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Christiane
 
Messages: 445
Inscription: Mar 3 Mai 2011 18:15

Re: Les longs museaux...

Messagede Dominique le Jeu 26 Mai 2016 08:14

Quel bel hommage...
Cette dérive se trouve malheureusement dans toutes les races, le monde du paraître décidé par un petit nombre qui a tous les pouvoirs ??? tout ça pour satisfaire des "humains" qui prennent un chien comme ils achètent un ours en peluche , je me souviendrai toujours de cette voisine qui avait acheté cette chienne husky parce que ses yeux étaient assortis à sa moquette, elle n'avait pas regardé l'inné de l'husky, elle l'a abandonné à 2 ans...
Lohengrin a 8 mois mon premier colley et déjà une grande histoire d'amour, douceur, sensibilité, intelligence il a tout ça en lui, son approche est fabuleuse, chaque jour, chaque progrès est un plaisir....je déplore certaines réflexions qui me font bondir..quand j'entends le colley c'est C....peureux, le colley est méchant, c'est un mordeur....plus stupide que l'homme c'est parfois difficile, c'est à nous de nous mettre à leur portée....
Moi aussi j'ai longtemps cherché un forum authentique....de nos jours c'est très rare.....

Mon petit bout


Image
Dominique
 
Messages: 62
Inscription: Dim 21 Fév 2016 12:56

Re: Les longs museaux...

Messagede Catrin' le Jeu 26 Mai 2016 11:45

Bonjour,

Je vais faire court ;-)
Oui, Patrick, je suis aux anges! Des "pavés" comme celui-là et les commentaires qu'il suscite, je ne me lasserai jamais d'en lire: ils donnent tellement d'espoir pour l'avenir du Colley!
Lou, Nobu, Nala, soyez les bienvenus parmi nous :-)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Catrin' & Le Pack
Avatar de l’utilisateur
Catrin'
 
Messages: 278
Inscription: Dim 17 Avr 2011 15:54
Localisation: Côtes-d'Armor

Re: Les longs museaux...

Messagede Lou le Jeu 26 Mai 2016 15:58

Merci mille fois pour votre accueil !!
Ça me fait très plaisir et je me sens bien moins seule du coup de rencontrer d'autres personnes passionnées par ce chien et respectant sa nature.

Et merci pour les photos de vos loulous et leur petite histoire ! Tous les trois différents, mais qu'ils sont beaux, beaux, beaux !
Sinon, tout ça me renforce dans mon envie de continuer de "combattre" à mon échelle pour rétablir son image et rendre ses lettres de noblesse à cette magnifique race de chien.

Ah oui, les a priori les concernant ont la vie dure. "Chien peureux, pinceur, mordeur, aboyeur. Sophistiqué, précieux". Mais le chien est juste ce qu'on en fait et malheureusement, certains ont l'art de de savoir y faire pour le dénaturer.
Mais dans mes balades et randonnées avec mes chiens où je croise plein de gens, mon plus grand plaisir est de voir l'intérêt des gens vu les questions qu'ils posent, tout étonnés de voir que ces chiens qu'ils imaginaient précieux et caractériels, peuvent être de parfaits randonneurs, des chiens sportifs et de travail. Leur gentillesse et sociabilité discrète, leurs attitudes nobles et respectueuses, leurs sourires (ils sourient si bien les colleys), le tout fait que ce chien laisse rarement indifférent et séduit finalement beaucoup plus que je ne le pense parfois.
Ce que j'ai constaté, c'est qu'il est plus difficile de convaincre les (certains) propriétaires de colley que n'importe qui d'autre, que leur chien est un chien de berger, avec les aptitudes inhérentes, ayant besoin d'activités sportives et/ou de travail et que l'aspect bien coiffé et endimanché de leur fourrure n'est pas du tout une priorité...

Je parlais plus haut d'aptitudes d'agility... la preuve en photo :) (on ne le voit pas mais il saute au-dessus de ma fille couchée par terre)

Image


Et pour terminer, une vidéo, déjà mise sur le forum, mais elle représente tellement les colleys comme je les aime, dans des paysages superbes en plus...
https://www.youtube.com/watch?v=-6QuFycSXBo
Dans une autre vie, j'aurai un smooth, je craque totalement :)
Lou
 
Messages: 21
Inscription: Mar 24 Mai 2016 10:35

Re: Les longs museaux...

Messagede Dominique le Jeu 26 Mai 2016 18:21

Avant j'avais goldens des chiens merveilleux aussi je parlais de leur besoin d'eau, de courses au canard, le plaisir de les voir galoper, un énorme besoin de se dépenser.... de la même façon beaucoup de propriétaires ne voulaient voir qu'un côté, le gros nounours gentil avec les enfants, combien de fois.....

Oui il faut continuer à se battre, parler autour de soi, dire qu'un chien n'est pas un jouet, qu'il a besoin d'ètre guidé selon son tempérament, sa sensibilité, ses besoins fondamentaux, les problèmes viennent souvent du maître " Il n'y a pas de mauvais chien, il n'y a que de mauvais maître" , dans la rue je me rends compte aussi que le colley est effectivement un grand séducteur il appelle les caresses....mais je me dis que derrière ça il y a une grande sensibilité et qu'ils ne sont surtout pas à mettre entre toutes les mains, je ne connaissais pas le colley, éduquer un colley ,éduquer un golden( chien sensible quand même) aucune comparaison....avec le colley tout est dans la subtilité, il est "magique" quelque part....épanoui il resplendit de partout, je l'appelle mon petit soleil....

Faisons tout pour le garder tel qu'il est
Dominique
 
Messages: 62
Inscription: Dim 21 Fév 2016 12:56

Re: Les longs museaux...

Messagede Christiane le Ven 27 Mai 2016 00:58

Magnifique la photo et magnifique ce colley. Il y a longtemps que je n'avais pas vu cette couleur de zibeline, bien marquée en charbonné. Cela fait plaisir. :)
Qu'elles sont ses origines ?
Pour ma part, tout cela reflète bien ma conception du colley que j'aimerais bien revoir en France, avec beaucoup plus de rusticité et
effectivement moins de sophistication.
Beaucoup à dire, mais il est tard et ne peux poursuivre cette conversation forte intéressante de personnes bien avisées sur notre collie.
Mais ça n'est que partie remise.... ;)
Avatar de l’utilisateur
Christiane
 
Messages: 445
Inscription: Mar 3 Mai 2011 18:15

Re: Les longs museaux...

Messagede Lou le Sam 28 Mai 2016 14:09

Malheureusement, les dérives concernent nombre de races de chien, l'effet mode est aussi catastrophique.
L'Homme est un animal égoïste (et malade)...

Ah, Dominique, je plussoie tout à fait, le chien n'est ni objet ni un jouet ni un robot ni un faire-valoir d'un ego défaillant.
Et effectivement, les problèmes viennent très souvent du maître, d'une éducation non respectueuse du chien et de sa nature, basée sur la dominance et la hiérarchie, concepts archaïques qui détruisent la relation homme-chien (enfin, c'est juste mon avis).

Quant au colley, c'est vrai qu'une éducation qui ne respecte pas sa sensibilité va faire de gros dégâts. Le forcer, le contraindre est très agressif pour lui. Il lui faut de la douceur, être à son écoute, lui laisser le temps de la réflexion et la possibilité de prendre des initiatives et on obtient un chien qui ne demande qu'à collaborer. Tout est dans la subtilité, c'est tout à fait ça ! :)

Christiane, pour les origines de Nobu, il n'en a pas, enfin pas des reconnues. Il est né chez des particuliers passionnés de Colley, ayant le père et la mère, ils n'ont "permis" qu'une seule portée.

Quand Nobu est arrivé, j'avais Laïka (avec pedigree). Elle est morte à 13 ans d'un arrêt cardiaque. Elle a été une super "maman" pour Nobu, très patiente et très pédagogue.
C'était quelqu'un, ma Laïka... Nostalgie...

Image

Bon week-end à vous :)
Lou
 
Messages: 21
Inscription: Mar 24 Mai 2016 10:35

Re: Les longs museaux...

Messagede Dominique le Sam 28 Mai 2016 16:54

Quelle était belle et heureuse la photo parle , mon Oxane a aussi élevé Altaïr elle n'avait jamais eu de bébé et toute suite elle l'a pris sous son aile....j'ai des souvenirs...ce sont eux nos enseignants ....ils savent donner sans compter et instinctivement ....
De toute façon ils sont toujours présent dans nos cœurs et ne partent jamais...
Dominique
 
Messages: 62
Inscription: Dim 21 Fév 2016 12:56

Suivante

Retourner vers Le Colley, parlons-en ici

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron

 

 

| Sommaire  |  Elevage  |  Expositions  |  Historique  |  Pedigrees  |  Le Colley  |  Wallpaper  |  Photos  |
 |  Pour me laisser un message  |