Ce dossier
appartient
à la rubrique

 

 

 

 


Collie online - Le Colley - MDR1 Mise à jour le 30-11-2008
 
 MDR1: Introduction
 MDR1 - Danger
 Tests de dépistage
 Races concernées


 

 

Pour aller plus loin: les races concernées.

 


Le Berger Blanc Suisse

 

 

Des bergers blancs ont été exposés dans des expositions allemandes dès 1887 à Hannovre, puis l'année suivante à Hambourg. Horand von Grafrath, le chien fondateur de la race Berger Allemand avait pour grand père un berger blanc du nom de Greif. Le blanc est donc une des couleurs naturelles du berger allemand.


Berno von der Seewiese

Ci-dessus une photo de Berno von der Seewiese, né le 24-03-1913, le premier Berger Allemand blanc inscrit au Livre des Origines. Berno von der Seewiese est un descendant direct de Horand von Grafrath.

Les racines
Le tronc
Australie, Amérique, Angleterre
Shetland
Border Collie
English Shepherd Dog
Welsh Sheepdog
Smithfield Collie
Bearded Collie
Old English Sheepdog
Australian Shepherds
McNabs
Australian Koolies
Kelpie
Australian Cattle Dog

Cette couleur va séduire les Américains (tout comme pour le Colley blanc), qui vont l'importer. Heureusement car le Berger blanc va disparaître d'Europe. Dès 1933 le blanc avait été retiré du standard du berger allemand. Il sera à son tour rejeté par les éleveurs de Bergers allemands aux Etats-Unis qui n'acceptaient pas son succès grandissant auprès du public. Au début des années 60, l'AKC considère le blanc comme un défaut et le chien est interdit de concours et expositions. Cette décision aménera les amateurs de cette race à créer le club du berger blanc d'Amérique, the American White Shepherd Association (AWSA) en 1969. Ils seront suivis en 1971 par les Canadiens qui fondèrent le club du berger blanc de l'Ontario. Lequel deviendra le club officiel pour la race au Canada.

Au début des années 70, le berger blanc traversa l'Atlantique dans l'autre sens. La première portée officielle vit le jour en Suisse. En 1991 la race sera reconnue par la Suisse, puis, en janvier 2003, reconnaissance officielle par la FCI sous le nom de Berger Blanc Suisse.

Inscriptions de Bergers Blancs Suisses au Livre des Origines Français (sources SCC)

2003 2004 2005 2006
269 753 853 867

 

Le Berger Blanc et MDR1:

Des éleveurs de Bergers Blancs ont fait tester leurs chiens pour MDR1 suite au décès d'un Berger Blanc après avoir été traité avec l'ivermectine. Les premières statistiques communiquées par le laboratoire Genindexe montrent que le défaut génétique est bien présent dans la race. On peut estimer à 10% le nombre de chiens porteurs sains (+/-). Aucun cas de Berger Blanc homozygote pour la mutation n'a été détecté. Rappelons qu'un porteur sain sera sensible à l'ivermectine contrairement à d'autres molécules.

Une étiquette de prévention a donc été réalisée suite à la demande faite par un éleveur de cette race.

 

D'où vient la mutation chez le Berger Blanc?
Pour l'instant ceci reste un mystère. Des croisements ont peut-être été réalisés sur le sol américain avec des Colleys blancs qui auraient transmis le gène muté à ce moment là. C'est la solution qui semble la plus logique actuellement.

 

 

Photos:


 

 

L'arbre généalogique du colley: les différentes races

 

   
   
 
| Sommaire  |  Elevage  |  Expositions  |  Historique  |  Pedigrees  |  Travail  |  Wallpaper  |  Photos  |  Au quotidien  | 
 |  Pour me laisser un message  | 
C'est une création collie-online