Sommaire
 Le Club de Race
Le Smooth Collie
Le standard du colley
MDR1
Les couleurs du Colley
La reproduction
Parlons génétique
Collie Art
Lecture
Hommages

 

 

 

 

 

 


Sommaire
Anatomie de l'oeil
La vision du chien
La rétine
L'AOC
Le glaucome
La cataracte
La luxation du cristallin
La paupière
Les investigations
Les vétérinaires habilités

 

Affections de la rétine

La rétine tapisse la chambre postérieure de l'oeil située en arrière de l'iris. Cette chambre est remplie par le vitrée qui est une sorte de gélatine transparente qui exerce une pression constante sur la rétine afin de la maintenir plaquée contre la tunique vasculaire appelée choroïde. La choroïde est un tapis de vaisseaux sanguins qui joue un rôle important dans la nutrition de l'oeil et assure sa température. Elle transforme également l'oeil en chambre noire.

 

Les maladies héréditaires et congénitales de la rétine:

1) La dysplasie rétinienne

La dysplasie rétinienne est une forme de malformation de la rétine. Il ne s'agit pas d'une maladie progressive. C'est une affection congénitale et les chiots qui naissent avec présentent de suite la forme la plus sévère de la maladie (il n'y aura pas d'évolution ultérieure).
La dysplasie rétinienne peut être diagnostiquée dès l'âge de 6 à 8 semaines par un examen du fond d'oeil pratiqué à l'aide d'un ophtalmoscope, le chien ayant les pupilles dilatées par l'instillation d'un collyre.
On distingue 3 formes de dysplasie selon le tableau clinique sachant que la rétine est constituée de 2 feuillets (une couche pigmentaire et une couche nerveuse on peut classer les dysplasies rétiniennes en fonction de la zone atteinte:

 

Forme de dysplasie rétinienne

Examen au fond d'oeil

Vision

Dysplasie focale ou multifocale

Replis de la rétine, rosettes, trainées en forme de "V" ou de "Y" due à la jonction des replis

Vision avec des taches ou des mouches

Dysplasie géographique

Une grande surface de la rétine s'est développée de façon anormale
Zone irrégulière ou en forme de fer à cheval

Déficit visuel plus large

Dysplasie complète

Rétine complètement décollée flottant dans le corps vitré : les 2 couches ne sont plus du tout en contact

Cécité


L'atteinte peut être uni ou bi-latérale.
La cause de la dysplasie rétinienne chez le chien est génétique même si des évènements atteignant le foetus peuvent y conduire comme par exemple infections à herpès, parvovirus, exposition aux RX, déficience en vitamine "A"...etc.
On suspecte un mode de transmission de type monogénique autosomal récessif.

 

2) L'atrophie progressive de la rétine (APR)

L'atrophie progressive de la rétine (APR) parfois appelée rétinite pigmentaire, se rencontre chez le chien sous 2 formes distinctes : généralisée et centrale. Cette affection aboutit à la cécité sans aucun espoir de traitement. Cette maladie provoque la dégénérescence puis la mort des cellules de la rétine. Ces celules semblaient se développer normalement plus tôt dans la vie du chien. Les cellules concernées par cette atteinte travaillent à des niveaux de basse lumière et sont les premières à perdre leurs fonctions normales ce qui fait qu'au début de la maladie, le chien voit mal la nuit. Par la suite, les cellules en cône perdront petit à petit leurs fonctions normales en pleine lumière et le chien deviendra aveugle. En générale, une cataracte se développe en parallèle. Les deux yeux sont toujours affectés. La maladie est totalement indolore et le chien va s'accoutumer à la perte progressive de la vue allant jusqu'à la cécité et compensera ce manque par l'ouïe et l'odorat.

 

Le dépistage se fait en 3 phases :

La première, le maître s'aperçoit que son chien n'aime plus sortir lorsque la lumière baisse, il commence à avoir des difficultés à se déplacer en dehors de son milieu habituel.

La deuxième, l'examen de dépistage qui n'est pas obligatoire en France, en Belgique mais l'est en Allemagne et en Scandinavie et en Hollande..

Cet examen n'est valable que s'il est effectué par un vétérinaire spécialisé en ophtalmologie et authentifié au moyen d'un certificat officiel. Les certificats sont très différents et plus ou moins complets selon les pays.

L'APR généralisée est une affection héréditaire causée pas un simple gène récessif autosomal (cette maladie est causée seulement si les 2 parents sont atteints dans les mêmes proportions. Comme le gène est récessif, le chien peut le transmettre à sa progéniture sans être atteint lui-même. De cette façon, l'APR peut sauter une ou plusieurs générations de telle façon que les chiens atteints peuvent naître de 2 parents porteurs mais non atteints.

 

 

| Sommaire  |  Elevage  |  Expositions  |  Historique  |  Pedigrees  |  Travail  |  Wallpaper  |  Photos  |  Au quotidien  | 
 |  Pour me laisser un message  | 
C'est une création collie-online