Sommaire
 Le Club de Race
Le Smooth Collie
Le standard du colley
Les couleurs du Colley
La reproduction
Parlons génétique
MDR1
Collie Art
Lecture
Hommages

 

 

 

 

 

 


Sommaire
Anatomie de l'oeil
La vision du chien
La rétine
L'AOC
Le glaucome
La cataracte
La luxation du cristallin
La paupière
Les investigations
Les vétérinaires habilités

 

Les investigations en ophtalmologie vétérinaire

 

 

Le fond d'oeil :

Cet examen ne nécessite pas d'anesthésie, mais simplement l'instillation d'un collyre pour dilater la pupille afin de pouvoir observer le fond d'oeil à l'aide d'un ophtalmoscope.

 

 

 

 

Ce test permet de dépister la persistance de la membrane pupillaire, les cataractes, l'atrophie progressive de la rétine, .etc.

 

 

La tonométrie :

Cet examen permet de mesurer la pression intra-oculaire. Elle est réalisée le plus souvent après instillation de gouttes pour anesthésier la cornée et en approchant ensuite près de l'oil un petit appareil (le tonomètre).

 

 

 

La gonioscopie :

Elle permet d'examiner l'angle entre l'iris et la cornée, là où se trouvent les canaux de drainage et permet d'évaluer l'origine d'un glaucome (augmentation de la tension intraoculaire).

 

 

 

 

 

 

 

 

La biomicroscopie ou examen à la lampe à fente :

 

Elle va permettre d'examiner la cornée, la chambre antérieure et le cristallin qu'on appelle segment antérieur en posant sur la cornée préalablement anesthésiée à l'aide de collyre, un verre appelé gonioscope.

 

 

 

 

 

 

L'électrorétinographie :

Cet examen est indolore mais nécessite l'immobilité du chien, donc une anesthésie légère.
L'électrorétinographie est utilisée à la recherche de diverses atteintes toxiques ou dégénératives de la rétine.
Il consiste à enregistrer les courants électriques produits par les cellules sensorielles de la rétine, grâce à des électrodes placées sur la cornée et le rebord orbitaire ou sur les paupières du chien.
Les électrodes sont reliées à un appareil qui transcrit les réponses de la rétine sous forme de courbes
Ces courants sont produits par excitation lumineuse de différentes couleurs.
L' examen permet d'obtenir une courbe: l'électrorétinogramme (voir ci-dessous)

L'interprétation de cet examen est basée sur l'aspect des courbes. Plus le pic est important, meilleure est la réponse. Cependant, les résultats ne sont pas toujours constants et un ERG moyen pourra se révéler correct quelques semaines plus tard. Il est donc important de renouveler l'examen chez les reproducteurs si le premier ERG est douteux.

Le dépistage à l'aide de l'ERG n'est qu'un pis aller pour limiter les risques, mais c'est la solution la plus rationnelle tant que les tests sanguins génétiques ne sont pas pratiqués de façon plus courante. Le test sanguin permet d'identifier le gène mais il reste très coûteux et de fiabilité médiocre.

 

L'ERG permet d'analyser la réponse rétinienne à un stimulus. Ici nous remarquons que l'amplitude des réponses enregistrées au niveau de l'oeil droit est fortement diminuée ce qui permet de diagnostiquer une mauvaise vision.
L'oeil gauche quant à lui, répond moyennement aux stimulis par flash bleu et correctement aux stimulis par flash blanc.

Le flash bleu correspond aux stimulations de niveaux scotopiques. Ils stimulent les cônes qui permettent la vision diurne et celle des couleurs.

Le flash blanc correspond aux stimulations de niveaux photopiques (lumière blanche achromatique). Ce sont les bâtonnets qui sont stimulés. La courbe montre une bonne amplitude ce qui permet de dire que le chien a une bonne vision nocturne à l'oeil gauche.

 

 

L'angiographie

Examen photographique, l'angiographie de la rétine consiste à prendre des clichés à des intervalles de temps rapprochés pour étudier la circulation des artères et des veines du fond de l'oil.

Après dilatation pupillaire prolongée, et injection intraveineuse de FLUORESCEINE, sans contact avec l'oil, le dispositif éclaire avec un flash à plusieurs reprises et permet de recueillir immédiatement des clichés sur un film photographique en noir et blanc pour un meilleur contraste.

 

Le test génétique en laboratoire

Ces tests génétiques sont l'avenir des dépistages mais restent encore très coûteux. Ils sont fiables à 100%

 

 

| Sommaire  |  Elevage  |  Expositions  |  Historique  |  Pedigrees  |  Travail  |  Wallpaper  |  Photos  |  Au quotidien  | 
 |  Pour me laisser un message  | 
C'est une création collie-online